13E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN



Air Mauritius annonce des profits de 5,7 millions d’euros pour le trimestre

12 Novembre 2015 - Air Mauritius a annoncé ce jeudi 12 novembre des profits de 5,7 millions d’euros (0,6 millions d’eurospour l’exercice précédent) – un résultat mieux que prévu eu égard au contexte difficile dans lequelopère désormais la compagnie. Ce résultat, qui comprend l’effet du hedging effectué l’an dernierà hauteur de 8.3 millions d’euros, est ainsi le meilleur résultat obtenu de ces dernières années.Hors hedging, les profits auraient été de l’ordre de 14 millions d’euros.

12 Novembre 2015 - Air Mauritius a annoncé ce jeudi 12 novembre des profits de 5,7 millions d’euros (0,6 millions d’eurospour l’exercice précédent) – un résultat mieux que prévu eu égard au contexte difficile dans lequelopère désormais la compagnie. Ce résultat, qui comprend l’effet du hedging effectué l’an dernierà hauteur de 8.3 millions d’euros, est ainsi le meilleur résultat obtenu de ces dernières années.Hors hedging, les profits auraient été de l’ordre de 14 millions d’euros.

 
Air Mauritius a annoncé ce jeudi 12 novembre des profits de 5,7 millions d’euros (0,6 millions d’euros pour l’exercice précédent) – un résultat mieux que prévu eu égard au contexte difficile dans lequel
opère désormais la compagnie. Ce résultat, qui comprend l’effet du hedging effectué l’an dernier à hauteur de 8.3 millions d’euros, est ainsi le meilleur résultat obtenu de ces dernières années.
Hors hedging, les profits auraient été de l’ordre de 14 millions d’euros.

Les principaux indicateurs au vert
Le nombre de sièges offerts passe à 498 943 soit une croissance de 4.5% et le nombre de passagers transportés passe à 382 604 soit une croissance de 11,7%. Le chiffre d’affaires connait une croissance
de 5,1% pour passer à 131,1 millions d’euros. Le taux de remplissage atteint 80,4 % en progression de 6,1 points ce qui confirme une meilleure utilisation des sièges déployés sur le réseau.

L’affaiblissement de l’euro réduit l’impact de la baisse du carburant.
Le prix du carburant sur le marché international était de 56,2 dollars le baril pour le trimestre alors qu’il était de 107,9 dollars le baril pour l’exercice précédent. Le taux Euro/Dollar était de 1,11 pour le trimestre et de 1,33 pour l’exercice précédent. Par conséquent, la compagnie ne bénéficie que de très peu de la baisse du carburant paræ l’effet négatif combiné de la baisse de l’Euro et du hedging.

Amélioration des résultats du premier semestre
Les bons résultats du deuxième trimestre ont un impact positif sur ceux du premier semestre. Air Mauritius affiche donc un résultat net négatif de 4,2 millions d’euros par rapport à un net négatif de 6,4 millions d’euros pour l’exercice précédent. Ce résultat, qui est l’un des meilleurs résultats de ces dernières années, confirme le redressement des comptes de la compagnie avec les mêmes tendances enregistrées au premier trimestre c’est à dire capacité, passagers transportés, chiffre d’affaires et taux de remplissage en hausse constante. A noter une amélioration plus significative des indicateurs au deuxième trimestre grace aux initiatives prises par la compagnie.

Concurrence accrue
Les résultats sont obtenus dans un contexte de concurrence de plus en plus féroce avec l’arrivée de plusieurs transporteurs exploitant les mêmes marchés touristiques. En deux ans, plusieurs compagnies aériennes sont venues agrémenter l’offre sur Maurice avec pour conséquence une pression continue sur les prix des billets. Air Mauritius résiste grâce aux efforts soutenus pour un meilleur rapport qualité/prix (dont une gestion plus rigoureuse de ses coûts) lui permettant ainsi d’augmenter ses recettes et défendre ses parts de marché.

Perspectives
Il est clair que le contexte continuera à être difficile avec comme corollaire la volatilité du prix du carburant et du taux de change euro/dollar. La concurrence accrue mettra de la pression sur nos résultats. Il est clair aussi que la compagnie évolue vers un nouveau paradigme avec de nouveaux pôles de croissance - un renforcement de la desserte régionale et l’ouverture vers Singapour comme porte d’entrée de référence sur L’Asie. Cette croissance est à la fois nécessaire pour répondre à une demande latente pour ces produits et pour donner dans la foulée un nouvel élan et une nouvelle
ambition à la compagnie nationale d'aviation de l'île Maurice.