13E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN


A V I A T I O N

Air Mauritius réalise des bénéfices de 16,5 millions d’euros (675 millions de roupies)

14 Juin 2016 - Air Mauritius a annoncé  hier des profits nets de 16,5 millions d’euros (Rs 675 millions) pour l’exercice financier 2015/2016 couvrant la période avril 2015-mars 2016. Ce résultat représente une forte amélioration, de plus de 40 millions d’euros (Rs 1,6 milliards), en comparaison de l’exercice précédent. Le bilan 2014/2015 montrait des pertes de 23,7 millions d’euros (Rs 945 millions).

Air Mauritius a annoncé ce 13 juin 2016 des profits nets de 16,5 millions d’euros (Rs 675 millions) pour l’exercice financier 2015/2016 couvrant la période avril 2015-mars 2016. Ce résultat représente une forte amélioration, de plus de 40 millions d’euros (Rs 1,6 milliards), en comparaison de l’exercice précédent. Le bilan 2014/2015 montrait des pertes de 23,7 millions d’euros (Rs 945 millions).
Ces profits ont été obtenus sur un chiffre d’affaires record de 488,3 millions d’euros, qui correspond à une croissance de plus de 5,4% par rapport à l’exercice précédent. Ce résultat positif se compare favorablement à celui des compagnies aériennes membres de l’International Air Transport Association (IATA), malgré l’impact négatif du hedging contracté en 2014 et qui a affecté les comptes par 26,6 millions d’euros.
Ces résultats ont eu un impact important sur les fonds propres de la compagnie, ces derniers ayant augmenté, de 42,9 millions d’euros à 82 millions d’euros d’une année à l’autre.
Air Mauritius a aussi transporté un nombre record de passagers pendant l’année financière, avec 1 499 411 voyageurs, ce qui représente 128 988 personnes de plus que pendant l’exercice précédent (soit une croissance de 10%). Les augmentations les plus fortes ont été enregistrées sur le marché chinois (13%) et le marché indien (12%). Cette croissance a accompagné une gestion judicieuse des capacités : le nombre de sièges offerts a augmenté de 3,4% tandis que le taux de remplissage a atteint 78,7%, en progression de 5,1% par rapport à l’exercice précèdent.
Ces résultats positifs sont dus à certains facteurs, dont principalement un prix de carburant favorable. L’impact de la baisse du prix du baril de 90 dollars US à 50 dollars US en moyenne est toutefois réduit de par le hedging sur une partie des besoins en carburant et par la dépréciation de l’euro par rapport au dollar US. Le taux euro-dollar chute en effet de 17 sous pour passer à 1,10 pour l’exercice 2015/2016. Air Mauritius est la compagnie aérienne nationale de la République de Maurice. Créée en 1967, elle opère actuellement une flotte comprenant quatre A340-300, deux A340-300E, deux A330-200, deux A319 et deux ATR 72-500. Air Mauritius dessert présentement vingt-trois destinations en Europe, Asie, Australie, Afrique et Océan Indien.

La concurrence accrue a aussi influencé les recettes d’Air Mauritius, le transporteur national de l'île Maurice. Quatre nouvelles compagnies aériennes ont introduit des dessertes sur les marchés traditionnels de la compagnie nationale, avec pour résultat un impact négatif sur la recette unitaire qui passe de 274,4 euros à 270,1 euros.
Air Mauritius résiste grâce à la qualité de son offre, à des initiatives pour stimuler les ventes ainsi qu’à une rigueur dans la gestion de ses coûts.
La compagnie poursuit son développement cette année malgré une concurrence féroce et un contexte international complexe et incertain. Fort de son statut de compagnie nationale, elle s’est engagée dans plusieurs projets dans le droit fil des priorités nationales. C’est ainsi que le « Air corridor » entre l’Asie et l’Afrique, utilisant les hubs de Singapour et de Maurice, a été lancé au mois de mars. Dans le but de renforcer la connectivité avec l’Afrique, Air Mauritius a lancé deux nouvelles dessertes - Maputo et Dar es Salaam - au mois de mai. En Asie, c’est la desserte de la Chine qui se voit renforcée avec l’introduction de Guangzhou en juillet.
La stratégie réseau visant le renforcement des dessertes autour de hubs et de compagnies aériennes partenaires sera renforcée. Cette stratégie permet déjà à Air Mauritius d’offrir une centaine de destinations additionnelles par semaine au départ de ses hubs de Paris, Johannesbourg, Nairobi, Mumbai, Kuala Lumpur, Shanghai, Hong Kong et Perth.
La desserte régionale fait aussi l’objet d’une attention toute particulière avec plusieurs projets de coopération avec des compagnies aériennes de la zone à l’étude. Nos opérations sur Madagascar seront renforcées avec, entre autres, de nouvelles dessertes afin d’offrir un vol quotidien sur la Grande Ile. Un troisième ATR 72 vient renforcer la flotte régionale en juillet et sera utilisé pour l’augmentation des dessertes sur Rodrigues, St Denis et Pierrefonds.
Les clients restent au centre de la stratégie globale d’Air Mauritius. De nouvelles dessertes et des partenariats sont à l’étude, notamment Amsterdam comme deuxième hub en Europe en partenariat avec KLM, afin de développer d’avantage le réseau et de proposer encore plus de destinations. L’arrivée l’an prochain de nouveaux appareils Airbus A350 sera une étape importante dans l’amélioration du produit. De nouveaux sièges, dont des sièges-lits en business, un nouveau système de divertissement dernier cri et la connectivité internet viendront rehausser le produit au niveau des meilleures compagnies aériennes mondiales. Dans ce contexte, les cabines de l’ensemble de la flotte existante seront aussi réaménagées avec de nouveaux sièges et un nouveau système de divertissement.
Par ailleurs, d’autres réformes se poursuivent afin d’améliorer la performance de la compagnie. Le service hélicoptère est désormais sous l’égide d’une compagnie subsidiaire et Air Mauritius Holidays, qui complémente l’offre aérienne par une offre de produits pour le voyage, dont les hébergements, a été lancé tout récemment.