13E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN


T O U R I S M E

Assises du Tourisme : Les opérateurs souhaitent plus de synergies pour la destination

6 Juin 2017 - Réunir les acteurs du tourisme pour préparer, ensemble, l’avenir du secteur. Tel était le défi affiché par le ministère du Tourisme, qui a organisé le vendredi 2 juin des Assises du Tourisme, au Hennessy Park Hotel, à Ebène. Réunissant les professionnels du secteur touristique, les représentants de la société civile et d’organismes publics, les assises étaient axées autour de quatre thèmes principaux, à savoir l’Accessibilité, la Visibilité, l’Attractivité de la destination et le Tourisme durable. Autour de chaque thème des initiatives ont été mises en avant par les sous-comités responsables et les membres de l’assistance ont ainsi pu partager leurs points de vue et propositions.

Réunir les acteurs du tourisme pour préparer, ensemble, l’avenir du secteur. Tel était le défi affiché par le ministère du Tourisme, qui a organisé le vendredi 2 juin des Assises du Tourisme, au Hennessy Park Hotel, à Ebène. Réunissant les professionnels du secteur touristique, les représentants de la société civile et d’organismes publics, les assises étaient axées autour de quatre thèmes principaux, à savoir l’Accessibilité, la Visibilité, l’Attractivité de la destination et le Tourisme durable. Autour de chaque thème des initiatives ont été mises en avant par les sous-comités responsables et les membres de l’assistance ont ainsi pu partager leurs points de vue et propositions.

« Nous sommes d’avis que le secteur touristique à l'île Maurice va continuer sa croissance, mais il est primordial d’unir nos efforts de promotions de la destination afin de bénéficier des synergies, notamment en termes de création de contenu et de marketing. La prochaine étape suite aux Assises du Tourisme est la mise sur pied des ateliers de travail qui vont nous permettre d’affiner notre stratégie et nos propositions pour le secteur dans son ensemble. Je tiens à remercier le ministère pour son initiative, et les opérateurs pour leur présence et pour la qualité des échanges. Il est clair pour ceux présents que nous devons travailler tous ensemble pour assurer l’avenir du tourisme mauricien, » explique Kevin Ramkaloan, Directeur de la MTPA.

L’évènement organisé par le ministère du Tourisme était également le moment pour tous de prendre connaissances des dernières données en date pour le secteur, notamment en termes d’arrivées touristiques par rapport aux différents marchés. Malgré le Brexit, le marché anglais connait cette année une progression de 11% comparé à la même période en 2016, ce qui rassure les opérateurs par rapport à la force de la destination. Le marché allemand continue pour sa part sa progression, avec 19% de croissance de janvier à avril 2017. Le nombre de touristes allemands ayant dépassé la barre des 100 000 en 2016, les efforts de promotion sur la destination se sont intensifiés et touchent aujourd’hui à la fois les segments BtoB et BtoC, ce qui devrait permettre de continuer la croissance sur ce marché de manière exponentielle.

Autre fait important souligné par la MTPA, le marché australien a connu une progression importante, dépassant aujourd’hui la Russie. Les données montrent que les Australiens sont à la recherche de vacances « two-centered », c’est-à-dire d’occasions de vivre deux expériences distinctes mais complémentaires. Par exemple, ils pourraient être intéressés par la découverte du bush sur le continent africain avant de se rendre à Maurice pour profiter des plages. D’autres marchés telles que les Etats-Unis, le Canada et certains marchés en Europe seraient également friands de telles offres.

Points saillants :
Accessibilité

La nécessité de mettre l’accent à la fois sur le qualitatif et le quantitatif en termes d’arrivées touristiques.
La qualité de notre service est également un facteur de compétitivité pour le marché
La nécessité selon les opérateurs de mettre en place plus de vols saisonniers.
La connectivité de l’ile Maurice est basée sur le modèle « point to point »
Les Hubs aériens principaux :
•    Paris
•    Dubai – il est important de pouvoir faire de la promotion pour notre destination sur ce marché afin de toucher les touristes à fort revenus.
•    Istanbul – l’ouverture vers la nouvelle Europe.
•    Schipol (Amsterdam) – un hub qui nous permet de toucher les pays scandinaves
•    Singapour – Une plateforme qui nous permet de toucher les marché chinois et asiatiques

Visibilité

•    Repenser la marque touristique mauricienne afin de rafraichir l’image à l’international.
•    Capitaliser sur les évènements phares, telles que les 50 ans du pays en 2018.
•    Continuer une communication « above the line » pour toucher un maximum de marchés à travers des initiatives fortes.
•    Consolider la présence sur les marchés clés qui sont toujours des moteurs de croissance

Attractivité de la destination

•    Il est important de travailler sur la formation des opérateurs du secteur
•    Les casinos et les boites de nuits représentent une opportunité de développement d’activités
•    Mettre l’accent sur le patrimoine culturel et architectural, notamment à Mahebourg qui pourrait être transformé en un village touristique.
•    La mise sur pied d’applications mobiles afin de faciliter l’accès aux services locaux, notamment pour les taxis.
Tourisme durable

•    Ecotourisme peut être un moteur de croissance pour la destination mauricienne
•    Le tourisme durable va au-delà de l’environnement, il concerne toutes les composantes de l’expérience touristique
•    Encourager les artisans à retourner vers les méthodes traditionnelles
•    Le Mauritius Standard Bureau propose d'élaborer des normes pour les produits artisanaux