13E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN


H O T E L L E R I E

Beachcomber House reçoit le label de tourisme durable EarthCheck

29 Novembre 2016 - Le siège du groupe vient d’obtenir la certification « EarthCheck Benchmarked Bronze » à l’issue d’un état des lieux  de ses performances en matière de développement durable et de son système de gestion à peine quelques semaines après le Paradis Beachcomber Golf Resort & Spa et le Dinarobin Beachcomber Golf Resort & Spa

Le siège du groupe vient d’obtenir la certification « EarthCheck Benchmarked Bronze » à l’issue d’un état des lieux  de ses performances en matière de développement durable et de son système de gestion à peine quelques semaines après le Paradis Beachcomber Golf Resort & Spa et le Dinarobin Beachcomber Golf Resort & Spa

Beachcomber House est le premier siège d’un groupe hôtelier mauricien à recevoir une telle reconnaissance du premier programme mondial de certification environnementale et sociétale développé spécifiquement pour l’industrie du tourisme. Celle-ci s’intègre dans le programme de développement durable mené de longue date par Beachcomber Resorts & Hotels et contribue à la démarche engagée par le groupe pour obtenir la certification de l’ensemble de ses installations hôtelières à l’île Maurice.

La certification EarthCheck couvre les domaines suivants : la mise en œuvre d’une politique de développement durable, la consommation d’eau, de papier et d’énergie, la gestion des déchets, l’utilisation de pesticides, l’emploi de produits d’entretien et d’hygiène, ainsi que l’engagement auprès des communautés locales.

Cette reconnaissance met en relief l’historique d’engagement environnemental de Beachcomber. « Nous avons notamment été les premiers à avoir nos propres stations de traitement des eaux usées pour une réutilisation dans l’irrigation de nos jardins alors que ce n’était pas encore une obligation légale. Nous avons aussi été les premiers à récupérer les calories de nos groupes de production d’eau glacée pour produire de l’eau chaude gratuitement », indique le Group Engineer, Mathieu Rivet, qui a mené la démarche de certification. « Nos hôtels sont toujours parmi les plus efficients de l’île et beaucoup de systèmes ou technologies qui sont aujourd’hui présentés comme des nouveautés sont installés depuis un certain temps dans nos établissements. »

« L’obtention du label EarthCheck est une reconnaissance officielle de pratiques auxquelles nous croyons et adhérons depuis longtemps et qui sont quelque part dans notre ADN », explique-t-il. « Le bâtiment du siège a été conçu pour être l’un des plus économes en énergie de l’île. Les ratios d’EarthCheck nous placent comme leader régional pour la consommation d’eau et nous sommes au-dessus de la moyenne pour la consommation d’électricité et les émissions de CO?. Nous pouvons encore progresser en matière de gestion des déchets et nous y travaillons activement. Le challenge pour nous sera de maintenir, voire d’améliorer notre performance dans les années à venir et j’ai bon espoir que nous y arriverons. »

Cette certification est la concrétisation de six mois de travail assidu effectué par la « Green Team » mise en place à cet effet. Cette équipe chapeautée par Mathieu Rivet, dont faisait également partie l’administrateur de la Fondation Espoir Développement Beachcomber, Eric Bell, a bénéficié du soutien de Géraldine Koenig, Project Coordinator – Beachcomber Branding, pour la partie communication, d’Anousha Ram du département des ressources humaines et de Xavier Rivalland pour les différentes consommations du bâtiment.

La mise en place initiale, cette année, du programme de certification EarthCheck à Paradis Beachcomber, à Dinarobin Beachcomber et au siège du groupe avait valeur de test pour mieux en comprendre les implications. « Ces deux hôtels avaient déjà un comité environnemental (Green Committee) et étaient déjà engagés dans la gestion et la réduction des déchets. Ils visaient aussi une certification environnementale. Il n’a donc pas été difficile de les convaincre de rejoindre l’expérience EarthCheck », souligne le Group Engineer de Beachcomber.

La prochaine étape pour Paradis Beachcomber, Dinarobin Beachcomber et Beachcomber House est de compléter les procédures pour décrocher l’accréditation EarthCheck Argent. Le but ultime est d’obtenir la certification pour tous les hôtels du groupe à l’île Maurice d’ici à la fin de 2017. « Avec l’expérience acquise cette année, nous pensons que cet objectif est réalisable », confie Mathieu Rivet.

Créée en Australie en 1987, EarthCheck est une certification en plusieurs étapes qui a aujourd'hui acquis une envergure internationale. Avant d’arborer ce label, l’entreprise se soumet à une première étape de consulting afin de définir et d’évaluer sa politique environnementale. Des axes d’amélioration sont proposés après un bilan et c’est seulement à l’issue de cette phase qu’elle peut utiliser le sigle d’accréditation EarthCheck Bronze. Dans un deuxième temps, un audit effectué sur le terrain débouche sur l’accréditation EarthCheck Argent. Après 5 années d’accréditation en continu, une entreprise peut utiliser le sigle EarthCheck Or, puis EarthCheck Platine au bout de 10 ans.
Plus d’infos sur http://www.beachcomber-hotels.com/corporate-environmental-responsibility/environmental-project