13E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN


T O U R I S M E

Croisières : « Costa Victoria » débute la saison avec Coquille Bonheur aux commandes

25 Octobre 2018 - La saison des croisières à l’île Maurice a débuté ce matin avec l’accostage de « Costa Victoria ». C’est « Coquille Bonheur » qui assure la logistique, ayant, une nouvelle fois, décroché l’appel d’offres. « Costa Victoria », notons-le, 2600 passagers à bord.

La saison des croisières à l’île Maurice a débuté ce matin avec l’accostage de « Costa Victoria ». C’est « Coquille Bonheur » qui assure la logistique, ayant, une nouvelle fois, décroché l’appel d’offres. « Costa Victoria », notons-le, 2600 passagers à bord.

En tant qu'agent au sol, Coquille Bonheur gère les transferts de l'aéroport vers le port et vice versa, les excursions, ainsi que l'accueil jusqu'à l'embarquement des passagers sur les bateaux.Coquille Bonheur profite également du passage des paquebots pour emmener les touristes à la rencontre de ce que l’île Maurice a de meilleur à offrir. Toutes les excursions-découvertes sont organisées en prenant en compte les attentes des passagers. L’accent est mis sur des excursions innovantes, loin des sentiers battus, pour permettre aux clients d’avoir un vrai apercu de l’authenticité mauricienne et l’art de vivre à la mauricienne.

Mis en service en 1996 par la compagnie Costa Croisières, du grand groupe Carnival Corp, le Costa Victoria navigue depuis cette date sur les eaux du monde entier, notamment en proposant des croisières dans l’océan Indien avec des escales aux paysages paradisiaques sur l'île Maurice et les Seychelles . Sa construction a débuté en Allemagne pour s'achever en Norvège, où il avait été racheté après la faillite des chantiers navals allemands.

Plus long que ces cousins, les Costa Classica et Costa Romantica, il affiche une longueur de deux cent cinquante-deux mètres. Son design allongé lui permet de naviguer sur des canaux comme celui du Panama, petit par sa largeur et de proposer, par conséquent, une croisière en Amérique. Rénové par deux fois, en 2004 puis en 2013, le paquebot s'inspire, dans son style, des cultures italienne et nordique. La plus importante rénovation l'a agrandi en offrant de nouveaux balcons pour les logements donnant sur l'extérieur, de grandes terrasses et un pont promenade avec une vue panoramique où les passagers peuvent randonner tout le long du paquebot. 



Cette extension permet désormais d'accueillir à bord du Costa Victoria deux milles trois cent quatre-vingt-quatorze passagers. Les voyageurs sont accompagnés tout au long de leur séjour par, environ, sept cent quatre-vingt-dix membres d'équipage. Pour que tous ces gens puissent évoluer sur le paquebot, quatorze ponts sont à leurs dispositions : douze sont réservés pour les activités à bord ainsi que les logements et deux autres, exclusivement à l'équipage. 

Sur ces ponts, sont réparties neuf soixante-quatre cabines de quatre types différents : intérieur, extérieur, avec balcon ou ressemblant à une suite. Elles sont toutes équipées des commodités essentielles pour assurer confort pendant le voyage.

Presque la totalité des cabines possède un balcon grâce à l'extension réalisée, ce qui permet aux voyageurs de jouir de belles vues, depuis leurs logements. 

Les parties communes du paquebot sont des lieux d'animations, de détente et de divertissement. Grâce à d'imposants puits de lumière, l'atrium est inondé par la lumière extérieure.

La décoration est résolument tournée vers la mer, ce qui la rend plutôt classique et luxueuse. Par exemple, les restaurants sont équipés de très grandes baies vitrées qui permettent de manger face à la mer, comme dans le restaurant Concorde Plaza. Des œuvres d'art uniques sont exposées dans le bateau et des matériaux de luxe sont utilisés pour habiller son intérieur. Un des bars, le bar Capriccio est, par exemple, décoré de la mosaïque de verre d'Emilio Tadini, écrivain, peintre et sculpteur italien de renom.

« Coquille Bonheur », qui continue à damer le pion aux plus gros « DMC » de Maurice, dans le domaine des croisières, accueillera sous peu « AIDAblu » et « AIDAura », qui compteront 2400 et 1200 passagers à leur bord.