13E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN


T O U R I S M E

Des notes de piano résonnent désormais à l’aéroport SSR

4 Novembre 2016 -  Sur quelle note souhaitez-vous prendre votre avion ? Du Chopin, du Beethoven ou encore quelque chose de plus contemporain ? Ou peut-être voulez-vous essayer votre propre composition ? L’Association des Hôteliers et Restaurateurs - l’île Maurice (AHRIM) et Airport Terminal Operations Ltd (ATOL) ont trouvé de quoi donner le sourire aux voyageurs. En effet, l'AHRIM met à disposition un piano à queue dans la zone d’embarquement de l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam à Plaisance. Ce piano est accessible aux voyageurs depuis le 28 octobre, date à laquelle il a été dévoilé en présence d'Aurore Perraud, ministre suppléant au Tourisme et aux Communications extérieures, et ministre de l’Égalité du genre, du Développement de l'enfant et du Bien-être de la famille.

Trônant avec fière allure dans la zone d’embarquement de l’aéroport, il ne passe pas inaperçu. Surplombant l’espace, il reste impassible au mouvement infini des va-et-vient des voyageurs, guettant celui ou celle qui daignerait l’approcher. Il rêve sans doute qu’on libère les notes qui sommeillent en lui. Des spectateurs, il y en a tous les jours. Il faut dire que cette initiative conjointe de l’Association des Hôteliers et Restaurateurs de l'île Maurice (AHRIM) et d’ATOL de mettre un piano à l’aéroport à disposition des voyageurs en partance est maintenant le centre d’attraction du hall de départ.

Le piano est là dans un but précis : faire vibrer cet espace de départ. La musique va donc accompagner les voyageurs dans leurs nouvelles aventures, pour d’autres, les au-revoir auront une autre consonance. Avec l’arrivée du piano, c’est un changement qui s’opère à l’aéroport. Ce hall maintes fois emprunté se métamorphose en une véritable pièce à vivre où amateurs et professionnels peuvent partager leur passion du piano et de la musique en général. Entre reprises et compositions originales, le voyageur pourra se délecter des mélodies qui s’en échappent.

Ce concept mis en place par l’AHRIM est une première dans la région. « C’est un honneur pour nous d’être les initiateurs de ce projet avec notre partenaire ATOL. Notre but est de montrer que notre association et ses membres hôteliers et restaurateurs sont présents dans la vie des voyageurs, mais aussi dévoiler des nouveaux talents qui, le temps d’un passage, nous offriront un moment de détente et d’émerveillement. Les notes musicales d’un piano sont puissantes ; elles peuvent changer notre regard sur le monde », nous déclare Jocelyn Kwok, le CEO de l’AHRIM.

Pour Aurore Perraud, la ministre suppléant au Tourisme et aux Communications extérieures, et ministre de l’Égalité du genre, du Développement de l'enfant et du Bien-être de la famille, ce qui fait la qualité d'une destination, c'est le souci des détails à tous les niveaux des prestations offertes, notamment à l’aéroport. « La présence de ce piano vient démontrer encore une fois qu'à Maurice nous attachons beaucoup d'importance à cela. C'est ce qui fait d'ailleurs notre réputation à travers le monde, surtout pour la qualité de nos hôtels et de notre aéroport qui, faut-il le rappeler, a été désigné meilleur aéroport africain par l'association des aéroports internationaux, devançant même Johannesburg depuis deux années d'affilée », a déclaré la ministre Aurore Perraud.

Joël Genty, CEO d’ATOL, estime pour sa part qu’il s’agit d’améliorer l’expérience des voyageurs. « Le Terminal est un lieu d’émotion, il représente la première et la dernière impression des passagers sur le sol de note île. Le niveau de service dans le terminal doit être en ligne avec l’offre de service des hôtels de l’île Maurice. Même si nous sommes Meilleur Aéroport d‘Afrique, nous devons sans cesse décoder ce que les clients nous écrivent chaque jour dans les enquêtes de qualité. Ils sont également nos ambassadeurs dans leur pays d’origine pour promouvoir notre destination », soutient Joël Genty.

Ainsi, en complément de l’engagement du personnel, de nombreuses améliorations sont en cours ou ont déjà été apportées pour le confort et le bien-être des passagers dans le terminal. L’arrivée du piano à queue résonne désormais dans le Terminal comme le point d’orgue de l’engagement d’ATOL auprès de ses clients.

Des animations régulières par des artistes confirmés ou de jeunes talents, toutes tendances musicales confondues, sont prévues dans la zone d’embarquement. Néanmoins, le but premier est d’inviter le voyageur à s’en donner à cœur joie et d’offrir gracieusement ces moments de plaisir aux autres passagers, et finalement réveiller le musicien qui sommeille en tout un chacun.