Geneviève Dardanne, MD de Kreola


T O U R I S M E

7 Juin 2016 - L’industrie touristique mauricienne doit aussi son succès au travail méticuleux, précieux, munitieux et passionné de milliers de femmes. Dans cette nouvelle rubrique « Ile Maurice Tourisme » va rendre, sur une base hebdomadaire, hommage à ces milliers de femmes qui, dans l’ombre ou dans la lumière, façonnent elles aussi l’industrie-phare de l’île Maurice. Notre invitée de la semaine est Geneviève Dardanne, une des grandes dames de l'industrie touristique mauricienne et fondatrice du réceptif Kreola, qui vient de fêter ses cinq ans.

L’industrie touristique mauricienne doit aussi son succès au travail méticuleux, précieux, munitieux et passionné de milliers de femmes. Dans cette nouvelle rubrique « Ile Maurice Tourisme » va rendre, sur une base hebdomadaire, hommage à ces milliers de femmes qui, dans l’ombre ou dans la lumière, façonnent elles aussi l’industrie-phare de l’île Maurice. Notre invitée de la semaine est Geneviève Dardanne, une des grandes dames de l'industrie touristique mauricienne et fondatrice du réceptif Kreola, qui vient de fêter ses cinq ans.

1. En quoi consiste votre métier?
Je suis Directrice d’une Agence  Réceptive  KREOLA, mon métier consiste  avant tout de promouvoir  la destination et  de mener  une équipe de 60 personnes à vivre leur métier avec passion , cela afin  de fournir  à nos vacanciers un service de qualité et leur faire vivre une expérience authentique de notre Ile .Nous nous occupons de la réservation  d’Hôtel ou Villa  pour le séjour des Touristes. Nous faisons l’accueil à l’aéroport, nous sommes des ‘designer des vacances’, nous sommes A l’écoute de nos clients  et nous taillons sur mesure leur séjour : excursions  avec des expériences authentiques, rencontre avec des Mauriciens, le Golf , le Kite Surf…Nous sommes aussi dans de l’évènementielle , voir organisation de Mariage , Groupe MICE….

2. Pourquoi avoir choisi le Tourisme pour le pratiquer.
L’aventure humaine me plait, dans le Tourisme  nous sommes  en permanence  exposés à  faire des rencontres venant de tous les coins du monde. Un puits de valeurs  humaines.

3. Quel est votre parcours professionnel ?
J’ai un parcours de 35 ans dans le Tourisme. J’ai débuté comme guide touristique chez Concorde , et de fil en aiguille , j’ai évolué, Relation Publique au Meridien Paradis, délégué de Jet Tours (Tour Operateurs Français), 12 ans chez White Sand Tours ( Réceptif) comme Commerciale , puis Directrice. Par la suite 10 ans de riche expérience  a la chaine internationale des hôtels Hilton en tant que Business Development Manager pour L’île Maurice et Seychelles. En 2011 le grand défi, créer ma propre entreprise avec des ‘’ collègues & amis associés’’. Et  cette année nous fêtons  déjà notre 5eme anniversaire.

4.Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans l’exercice de votre métier
.Etre une femme, c’est dur à dire dans notre monde si évolué…et pourtant il est difficile de se faire entendre au féminin. La femme doit vraiment faire ses preuves et  fournir plus d’efforts.
D’ordre plus opérationnel, il  est difficile de trouver de la compétence, et comme il y a un manque  de personnel  formé, il y a une surenchère et il est difficile de retenir  les bons éléments. La solution reste dans plus de formation, formation, formation
.La compétition déloyale est un autre volet, quand vous avez une organisation avec 60 salariés et des charges, vous avez en face de vous un Réceptif de 3 employés qui propose à 50% de ce que vous proposez, le Touriste est vraiment perdu.
.Pour être plus dans la réalité du jour, toute la polémique autour des taxis en ce moment demande beaucoup d’énergie à trouver une solution qui conviendrait  et respecterait le droit de chacun.

5. Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait faire la même carrière que vous ?
Etre sûr qu’on a la passion du métier, car il est  très exigeant et astreignant. Vivre ce métier comme partie prenante de sa vie, on y trouve beaucoup de satisfaction et de joie.
Toujours  équilibrer sa vie professionnelle et  sa vie privée et bien établir ses priorités, car  c’est un métier ou on déborde très vite sur sa vie professionnelle.
Savoir reconnaitre les opportunités, et les saisir, il y en a toujours, mais on oublie de les voir, on regarde plus loin.
Croire en ses rêves et les concrétiser. Vous seul pouvez le faire.