15E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN


T O U R I S M E

L'Île Maurice surmonte le Covid-19

19 MAI 2020 - Avec aucun cas actif enregistré depuis ces 23 derniers jours, Maurice semble avoir mis l’épidémie Covid-19 derrière elle. L’office du Tourisme de l’ile Maurice, dans un communiqué émis hier, se flatte de la réussite mauricienne. “ Les raisons de ce contrôle de la pandémie sont à chercher dans la réactivité des autorités mauriciennes et l'efficacité d'un système de santé bien rodée face à des épidémies telles que la malaria ou la dengue.” Souligne l’organisme de marketing. Voici le communiqué dans son intégralité:

Paradis touristique de renommée mondiale, la République de Maurice n'a pas échappé à la pandémie de Covid-19. Cependant, alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit plus de 20 000 cas et 1 139 décès dans le groupe d'âge des plus de 60 ans, il n'y aura eu que 332 cas positifs et seulement 10 décès pour l'ensemble de la population, dont seulement cinq directement liés au coronavirus. Au dimanche 17 mai, aucun nouveau cas n'avait été enregistré à Maurice depuis 20 jours. Les raisons de ce contrôle de la pandémie sont à chercher dans la réactivité des autorités mauriciennes et l'efficacité d'un système de santé primaire bien rodé face à des épidémies telles que la malaria ou la dengue.

Pour mettre les choses au clair, Maurice n'a pas attendu que l'OMS déclare le coronavirus comme une pandémie pour mettre en place des mesures de précaution et de contrôle.

- Depuis le 23 janvier, les passagers en provenance de Chine sont mis en quarantaine. Une mesure étendue à d'autres pays asiatiques tels que la Corée du Sud et le Japon par la suite. Le 2 février sera l'interdiction pure et simple de ces ressortissants.

- Le 16 mars, le Premier ministre Pravind Jugnauth annonce la fermeture des frontières de l'île Maurice aux pays de l'Union européenne, au Royaume-Uni et à la Suisse à partir du mercredi 18 mars pour une période de deux semaines.

- Le 19 mars, après l'annonce des trois premiers cas du Covid-19, le Premier ministre déclare un état d'endiguement national à partir du lendemain pour une durée de 14 jours. Toute l'économie est paralysée, à l'exception des services essentiels et de quelques épiceries et pharmacies.

- Le confinement sanitaire sera renforcé trois jours plus tard, puis prolongé une première fois jusqu'au 15 avril, une deuxième fois le 4 mai et enfin une troisième fois le 1er juin avec une ouverture progressive de certains secteurs de l'économie, à partir du 15 mai. Le Premier ministre a justifié cette prolongation afin que la stabilisation de la propagation du virus ne soit pas anéantie par une deuxième vague de la maladie.

Le succès de l'île Maurice dans le contrôle et la stabilisation du coronavirus s'explique donc par l'importance que les autorités mauriciennes attachent à cette pandémie. La fermeture des frontières d'abord pour les pays asiatiques touchés par Covid-19 et ensuite pour les autres pays et la mise en quarantaine des Mauriciens et des résidents venant de l'étranger démontrent la volonté d'empêcher le coronavirus d'atteindre les côtes de l'île Maurice.

On note également une volonté de transparence et de communication continue avec des conférences de presse quotidiennes du Comité national de communication de Covid-19 et des interventions régulières du Premier ministre même lorsqu'il était lui-même en auto-isolement. Une application, beSafeMoris, a également été lancée pour une information continue sur la situation et les précautions à prendre.

Dans la pratique, l'expérience des services de santé pour des maladies telles que le paludisme a grandement contribué au suivi de la recherche des contacts des personnes dont les résultats se sont révélés positifs. En outre, la centralisation et la création d'unités d'isolement pour les personnes nécessitant des soins intensifs ont contribué à minimiser la propagation du virus. Cette politique a également été favorisée par la création de centres de quarantaine pour accueillir tous les rapatriés. Il convient de noter qu'il existe une bonne synergie entre le gouvernement et le secteur privé, y compris les groupes hôteliers qui ont mis à la disposition du gouvernement pas moins de huit hôtels à des fins de quarantaine.

Enfin, il convient d'ajouter que l'île Rodrigues, autre partie de la République mauricienne, située à 600 km de Port-Louis, et également une destination touristique populaire, n'a enregistré aucun cas et que l'enfermement sanitaire n'y a duré que 14 jours.

Si aucun cas n'a été détecté pendant 20 jours, la vigilance n'a pas été relâchée et les tests pour le Covid-19 continuent pour tous ceux qui ont travaillé pendant la période de confinement, y compris le personnel médical, la police et les employés des épiceries. À ce jour, 87 177 tests du Covid-19 ont été effectués et 149 personnes sont toujours en quarantaine.