13E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN

Jean-Louis Pismont, nouveau Président de l’AHRIM ; l’Honorable Xavier-Luc Duval, Deputy Prime Minister et Ministre du Tourisme et des Communications extérieures et Jocelyn Kwok, CEO de l’AHRIM.
Jean-Louis Pismont, nouveau Président de l’AHRIM ; l’Honorable Xavier-Luc Duval, Deputy Prime Minister et Ministre du Tourisme et des Communications extérieures et Jocelyn Kwok, CEO de l’AHRIM.

T O U R I S M E

L’AHRIM un partenaire de choix dans l’ère numérique

23 Juin 2016 - Recentrer l’approche globale sur le client et le personnel à son service et encourager l’évolution numérique de l’industrie. C’est le souhait énoncé par l’AHRIM (l’Association des Hôteliers et Restaurateurs - Ile Maurice) lors de sa 43e assemblée générale qui s’est tenue hier  à l’hôtel Long Beach Golf & Spa Resort. L’Association a aussi saisi l’opportunité de rappeler ses propositions pour l’industrie dans le cadre du budget 2016/17. Après deux ans de mandat à la présidence de l’Association, Grégory de Clerck passe le flambeau à Jean-Louis Pismont, General Manager du Paradis Hotel & Golf Club et du Dinarobin Hotel Golf & Spa.
 

 Recentrer l’approche globale sur le client et le personnel à son service et encourager l’évolution numérique de l’industrie. C’est le souhait énoncé par l’AHRIM (l’Association des Hôteliers et Restaurateurs -île Maurice ) lors de sa 43e assemblée générale qui s’est tenue le mercredi 22 juin à l’hôtel Long Beach Golf & Spa Resort. L’Association a aussi saisi l’opportunité de rappeler ses propositions pour l’industrie dans le cadre du budget 2016/17. Après deux ans de mandat à la présidence de l’Association, Grégory de Clerck passe le flambeau à Jean-Louis Pismont, General Manager du Paradis Hotel & Golf Club et du Dinarobin Hotel Golf & Spa.

Grégory de Clerck, président sortant, a fait le bilan de l’industrie durant ses deux mandats passés au sein de l’AHRIM ces deux dernières années. « Nous notons une performance très positive du secteur pour la période 2015 et les résultats du premier trimestre de 2016 présagent une croissance forte dans l’industrie. Plusieurs initiatives sont à l’origine de cette bonne performance, notamment l’approche du Gouvernement dans divers aspects- amélioration de la connectivité, les efforts de diversification et de marketing de la destination mauricienne renforcés ou encore la consolidation de la collaboration entre les secteurs publics et privés », a déclaré le président sortant.

L’AHRIM, en tant qu’association d’hôteliers, a aujourd’hui un rôle primordial à jouer dans le secteur qui est actuellement dans une dynamique forte. Le tourisme a créé près d’un millier de nouveaux emplois et continue de le faire grâce aux autorités qui continuent de soutenir cette industrie, et grâce aux membres de l’AHRIM qui investissent toujours afin d’aider à la modernisation de leurs produits. En 2015, 9 établissements ont été rénovés et 4 autres sont en chantier cette année. Selon le président sortant, l’hyper-connectivité de la destination et de tous ses acteurs est essentielle pour rester fidèle à l’approche ‘guest-centric’ qui a fait sa force. L’AHRIM se veut être un partenaire de choix pour aider à créer les conditions propices afin de lancer l'industrie dans une phase de modernisation. La classification des établissements hôteliers est un bon début, une base sur laquelle il faudra s’appuyer afin de permettre à l’industrie dans sa globalité de continuer son développement.

L’industrie touristique, pour Gregory de Clerck, a trois rôles principaux : la création d'emplois qui passe par une professionnalisation des métiers, des opportunités pour les entreprises, et la proposition d’une offre variée pour les clients dans une société hyper-connectée. « Notre rôle est d’aider et de guider l’industrie et tous ses acteurs afin qu’ils s’adaptent et se modernisent. Mais n’oublions pas que les défis sont de taille. Le client a évolué, tant dans nos marchés traditionnels que dans les marchés émergents que nous visons. La technologie permet aujourd’hui au client d’avoir encore plus de contrôle sur son voyage. A l’aide d’outils technologiques tels que les applications mobiles, il peut réserver son hôtel, sa voiture ou encore ses activités à Maurice en quelques minutes et sans avoir de contact direct avec un opérateur local. Aujourd’hui, c’est le client qui détient toutes les cartes. Le monde est aujourd’hui interconnecté, il est donc essentiel que les standards de qualité soient alignés pour tous les autres acteurs de notre industrie. Nous ne pouvons laisser de petits groupes d’individus mettre en péril notre image de marque et notre réputation à l’international, » a renchéri le Président sortant.

Comptant une riche expérience dans l’industrie touristique, Jean-Louis Pismont a tenu à remercier les membres du Conseil de la confiance placée en lui et a exprimé son enthousiasme de continuer le travail déjà entamé dans le secteur tout en apportant son expertise pour atteindre les objectifs fixés par l’association. Hôtelier passionné, le Président fraîchement élu de l’AHRIM est aussi connu pour son attachement au principe de la responsabilité sociale de l’entreprise. Egalement sensible aux enjeux du développement durable, il est très engagé dans le processus de mise en place du label environnemental EarthCheck au Paradis et au Dinarobin.