13E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN


H O T E L L E R I E

LUX* Island Resorts dévoilera une nouvelle marque à la fin de l’année

9 Mai 2018 - L’équipe de direction du groupe travaille en ce moment sur le concept d’une nouvelle marque qui sera dévoilée vers la fin de 2018. Le groupe a déjà identifié un hôtel de 60 chambres pour le lancement de cette nouvelle marque. Le nouvel hôtel subira une rénovation complète et  sera financée par le propriétaire – BloomAge Ltd.  Lux Hospitality Ltd, la Compagnie de gestion du Groupe, opérera l’hôtel sous un contrat de location.  
 

 L’équipe de direction du groupe travaille en ce moment sur le concept d’une nouvelle marque qui sera dévoilée vers la fin de 2018. Le groupe a déjà identifié un hôtel de 60 chambres pour le lancement de cette nouvelle marque. Le nouvel hôtel subira une rénovation complète et  sera financée par le propriétaire – BloomAge Ltd.  Lux Hospitality Ltd, la Compagnie de gestion du Groupe, opérera l’hôtel sous un contrat de location.  

C’est ce qui ressort du rapport financier trimestriel du groupe pour les trois premiers mois de 2018, au cours desquels LUX* a enregistré un chiffre d’affaires de Rs 1,7 milliard, une hausse de 10 % comparée à la période correspondante en 2017, et  un  EBITDA de Rs 469 millions.
Le groupe hôtelier LUX* consolide ainsi sa position sur le marché, porté par une performance financière solide au cours du premier trimestre de 2018. Celle-ci a motivé les responsables du groupe à se pencher sur la conception d’une nouvelle marque qui sera dévoilée vers fin 2018.

« Nous sommes certes très heureux de l’évolution du groupe. La nouvelle marque donnera une impulsion au tourisme mauricien et augurera une ère nouvelle avec un segment de touristes pas vraiment exploré jusqu’ici. Les équipes sont très motivées par ce développement dans notre portefeuille et nos partenaires y voient une belle opportunité de faire croître le marché », déclare Paul Jones,  Chief Executive Officer de LUX*.

Concernant les arrivées touristiques, LUX* note que le pays a accueilli 356, 415 touristes, soit une hausse de 5 % par rapport au premier trimestre 2017. Les principaux marchés émetteurs européens, notamment la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la France, affichent une hausse de 9 %, 24 % et 5 %, respectivement. Les arrivées de Chine pour le trimestre ont reculé de 17 % comparés à la période correspondante en 2017.
Pour ce qui est des Maldives, la Chine reste le principal marché émetteur, avec 17 % des arrivées pour les trois premiers mois de 2018. Hormis la Chine, tous les marchés émetteurs indiquent une progression à deux chiffres aux Maldives.

Pour les neuf mois se terminant au 31 mars dernier, les arrivées touristiques à l'île Maurice se sont chiffrées à 1, 072, 416, soit une hausse de 4 % comparée à l’année précédente. Aux Maldives, pour la même période, le nombre de touristes a crû de 12 % pour atteindre 1, 152 105.
Au niveau du groupe, la performance de LUX* Grand Gaube a eu un impact négatif sur les résultats en raison du prolongement des travaux de rénovation au premier trimestre 2018.  Le groupe, à l’exception de LUX* Grand Gaube, affiche un taux d’occupation de 81 %, soit 1% de moins que pour la période correspondante l’année dernière, alors que le taux journalier moyen (ADR – Average Daily Revenue) a augmenté de 16 %. Le revenu par chambre disponible du groupe a crû de 15 % comparé à l’année dernière. La performance la plus remarquable durant le premier trimestre est à mettre au compte de LUX* South Ari Atoll, dont le taux d’occupation a grimpé à 74 % et l’ADR a augmenté de 16 %, ce qui a entraîné une hausse du revenu par chambre disponible de 35 %.

Le chiffre d’affaires total pour le trimestre a atteint Rs 1,7 milliard, soit 10 % de plus que pour la période correspondante en 2017, alors que les profits avant Intérêts, taxes, et amortissements (EBITDA) ont crû de 4 % pour atteindre Rs 469 millions. La dépréciation pour le trimestre a augmenté de Rs 26 millions pour s’établir à Rs 137 millions suivant la rénovation de LUX* Grand Gaube. Le bénéfice attribuable au groupe pour le trimestre s’est élevé à Rs 239 millions, soit une baisse de 6 % comparée au trimestre correspondant en 2017.

Le chiffre d’affaires du groupe pour les neuf mois se terminant au 31 mars 2018 a atteint Rs 4,5 milliards, une croissance de 10 % par rapport à l’année dernière, alors que  l’EBITDA a augmenté de 9 %, passant de Rs 1,06 milliard à Rs 1,15 milliard. L’amortissement sur l’année a augmenté de 16 %, soit Rs 56 millions, en raison de dépenses en capital pour la rénovation de LUX* South Ari Atoll et de LUX* Grand Gaube.
Le bénéfice attribuable au groupe pour les neuf mois sous revue a baissé de 16 %, passant de Rs 546 millions à Rs 453 millions. L’écart défavorable est principalement dû à des profits exceptionnels de Rs 63 millions enregistrés l’année dernière découlant de la vente de l’hôtel Tamassa, partiellement contrés par le coût de fermeture de LUX* South Ari Atoll et des pertes exceptionnelles de Rs 91 millions durant cette période provoquées par la fermeture de LUX* Grand Gaube mais compensées par le profit de Rs 74 millions enregistré suivant la reprise de l’hôtel Le Récif à l’île de La Réunion.

« Le groupe est satisfait de la bonne performance de ses établissements à Maurice sur la base de la hausse dans les arrivées, principalement d’Europe. Malgré le prolongement de la rénovation de LUX* Grand Gaube, l’industrie et les clients ont réagi positivement à ce nouveau produit, flagship des hôtels LUX* à Maurice. Nous sommes certains au vu des feedbacks des clients et des tours opérateurs que l’hôtel connaîtra un franc succès à l’avenir. Par ailleurs, le lancement de notre nouvelle marque, fin 2018, permettra, à notre avis, de pénétrer un nouveau segment de marché et sera, une fois de plus disruptif par rapport à l’offre connue. », renchérit Arnaud Lagesse, Président du Conseil d’Administration de LUX*.
Aux Maldives, malgré le récent état d’urgence, l’industrie connaît une bonne performance et le LUX* South Ari Atoll devrait maintenir une courbe de croissance. Les hôtels LUX* à l’île de La Réunion devraient aussi afficher la même tendance.