13E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN

C U L T U R E

La « konferans »  du Festival Internasional Kreol : La créolité célébrée

4 Décembre 2017 - La « konferans » dans le cadre du Festival Internasional Kreol s’est tenue à l’hôtel Le Méridien, à Balaclava, samedi. Les personnalités qui ont pris la parole ont insisté sur l’utilisation de la langue créole et la fierté qui en découle. Le Premier ministre Pravind Jugnauth a mis l’accent sur le patriotisme et a annoncé sur le créole serait enseigné dans le secondaire en 2018.

La « konferans » dans le cadre du Festival Internasional Kreol s’est tenue à l’hôtel Le Méridien, à Balaclava, samedi. Les personnalités qui ont pris la parole ont insisté sur l’utilisation de la langue créole et la fierté qui en découle. Le Premier ministre Pravind Jugnauth a mis l’accent sur le patriotisme et a annoncé sur le créole serait enseigné dans le secondaire en 2018.

C’est Maurice Loustau Lalanne, ministre du Tourisme des Seychelles, qui a été le premier intervenant de cette demi-journée de Konferans axée sur la créolité. Dans son discours, il a fait ressortir que l’utilisation du kreol « napa balizaz ». C’est une langue, a-t-il souligné, qui amène le  pays vers l’unité sociale. « La créolité est un concept complexe exprimé de plusieurs façons. C’est le courant et le mouvement défenseur des valeurs linguistiques. Le métissage culturel et linguistique est devenu l’héritage culturel du peuple. »

Le ministre du Tourisme, Anil Gayan, a fait ressortir que l’unité doit se manifester « non seulement en parole, mais aussi dans notre quotidien ». Il est ensuite revenu sur le combat du gouvernement pour récupérer la souveraineté sur les Chagos et a rendu hommage à la lutte sans relâche des Chagossiens pour le droit au retour dans leur archipel.

« Plusieurs communautés vivent en harmonie à l’île Maurice. Nous sommes comme une seule famille. Toutes les communautés sont respectées dans le pays. Aucun Mauricien ne peut prétendre qu’il est un pur-sang. Nous sommes tous issus d’un brassage de cultures. Dans le monde entier cite Maurice comme un exemple de nation arc-en-ciel et le gouvernement fait de son mieux pour instaurer un climat de sécurité dans le pays. Le Festival Internasional Kreol appartient à toute la nation et c’est cela l’unité », a souligné le ministre du Tourisme.

Le Premier ministre Pravind Jugnauth a abondé dans le même sens. « Je ressens une fierté quand je m’exprime en créole. C’est la raison pour laquelle je me fais toujours un devoir de m’exprimer dans cette langue lors des fonctions auxquelles je suis convié. »

Il a aussi annoncé que le kreol serait enseigné en milieu secondaire à partir de l’année prochaine. Pravind Jugnauth a affirmé que le kreol morisien était déjà enseigné dans les écoles primaires et à l’université de Maurice (UoM). « La nou pe rant dan nivo segonder a partir lane prosen. »

« La flamme du patriotisme doit continuer à s’allumer dans le cœur des Mauriciens. C’est une flamme qui doit être nourrie. Nous démontrons que nous sommes un peuple soudé. Toutes les communautés vivent en paix et c’est ce qui fait la beauté et la force de notre pays. Nous avons tous un destin commun et nous devons marcher ensemble pour le progrès du pays », a souligné le Premier Ministre.