13E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN


A V I A T I O N

La lumière au bout du tunnel pour Air Mauritius

12 Février 2016 - Air Mauritius annonce des profits de 10,5 millions d’euros pour le troisième trimestre. Retour à la profitabilité pour les premiers neufs mois, soit 6,4 millions d’euros. Retour au profit pour le troisième trimestre et amélioration de tous les indicateurs
 

Air Mauritius a annoncé hier des profits de 10,5 millions d’euros pour le troisième trimestre (octobre à décembre) de l’exercice financier 2015-2016. La compagnie nationale avait affiché des pertes de 2,7 millions d’euros pour l’exercice précédent et améliore donc les comptes de ce trimestre de 13,2 millions d’euros.
Ce résultat est obtenu malgré l’effet négatif du hedging effectué en 2014 et dont le montant s’élève à 6,6 millions d’euros pour le trimestre. Le nombre de clients passe à 418 188, soit une amélioration de 11,5%. Le taux de remplissage, qui est l’indicateur clef d’une bonne utilisation des ressources mises en œuvre, passe de 73,1% à 80,6%.
Les fonds propres passent ainsi de 42,9 millions d’euros en mars 2015 à 64,8 millions d’euros en décembre 2015.

Le contexte difficile influence les résultats

Les résultats du troisième trimestre doivent être interprétés dans le contexte extrêmement difficile dans lequel opère désormais la compagnie nationale. Si la baisse du prix du carburant aide les comptes, la baisse du taux euro/dollar ainsi que les effets du hedging réduisent considérablement son impact.
Par ailleurs, la compagnie fait face à une concurrence féroce, que ce soit sur les destinations concurrentes dans les marchés émetteurs ou des compagnies aériennes concurrentes sur Maurice. Pas moins de quatre nouvelles compagnies aériennes sont venues agrémenter l’offre sur Maurice avec des conséquences directes sur les recettes. Air Mauritius résiste grâce à la qualité de son offre, ses initiatives sur les marchés émetteurs, plus de rigueur dans la gestion des coûts et, par conséquent, une amélioration de la productivité.


Retour à la profitabilité pour les neuf mois

Les bons résultats du troisième trimestre, parmi les meilleurs de ces dernières années, renversent les pertes accumulées du premier semestre. La compagnie nationale affiche désormais des profits de l’ordre de 6,4 millions euros pour les neuf mois (avril à décembre) de son exercice financier en cours contre des pertes de 9,1 millions d’euros réalisées au cours de l’exercice précèdent. (A noter l’effet négatif du hedging de l’ordre de 22,5 millions d’euros, effectué en 2014.) Le nombre de clients passe à 1,115 890, soit une croissance de 9,8% et le taux de remplissage passe de 73,2% à 78,9%. Cette performance est ainsi une des meilleures enregistrées ces dernières années pour les premiers neuf mois.

Perspective pour la fin de l’exercice et au-delà
La compagnie nationale a abordé le dernier trimestre de l’exercice financier en cours (un trimestre traditionnellement difficile), dans un contexte compliqué marqué par la volatilité des taux de changes dont le taux euro/ dollar et par une concurrence sans précèdent. Air Mauritius résiste et continue à s’adapter. Une redynamisation des forces de ventes sur l’ensemble du réseau est prévue afin de faire face aux nouveaux défis. Des réformes courageuses et audacieuses mises en route dès le début de l’exercice financier en cours se poursuivent. C’est ainsi que deux des pôles de croissance identifiés au cours de l’exercice progressent à un rythme satisfaisant.
Le ‘Air Corridor’ utilisant les hubs de Maurice et de Singapour sera lancé le 11 mars avec pour ambition de devenir un pont entre notre région et l’Asie. Le projet de compagnie régionale suit son cours et son lancement devrait être annoncé bientôt après validation de toutes les parties concernées. Entretemps, les dessertes de Maputo et de Dar es Salaam sont annoncées pour mai prochain, ce qui constitue un signal fort dans le cadre de l’initiative nationale de renforcement de la connectivité avec l’Afrique. Le renforcement des dessertes sur Rodrigues est aussi envisagé avec l’arrivée éventuelle d’un troisième ATR 72 dans quelques mois.
Un Air Mauritius nouveau se dessine désormais pour ses clients, ses collaborateurs, ses partenaires du tourisme, du voyage, du fret et des affaires; et pour l’île Maurice de demain.