13E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN


HOTELLERIE

Le Chaland Hôtel parraine la formation de 40 jeunes de Plaine Magnien et de Camp Carol

20 Novembre 2015 - Le Chaland Hôtel, qui sera opérationnel en 2017, patronne une formation informatique pour quarante jeunes issus des villages de Plaine Magnien et de Camp Carol, ce à travers la Currimjee Foundation. Le lancement du programme ‘Internet & Computing Core Certification (IC3) Course’ a été effectué la semaine dernière au France Boyer de la Giroday S.S.S. à Plaine Magnien et verra la collaboration du National Computer Board (NCB).

Le Chaland Hôtel, qui sera opérationnel en 2017, patronne une formation informatique pour quarante jeunes issus des villages de Plaine Magnien et de Camp Carol, ce à travers la Currimjee Foundation. Le lancement du programme ‘Internet & Computing Core Certification (IC3) Course’ a été effectué la semaine dernière au France Boyer de la Giroday S.S.S. à Plaine Magnien et verra la collaboration du National Computer Board (NCB).
Lors de son allocution, Dinesh Burrenchobay, directeur général du Currimjee Hospitality Management Ltd, a déclaré qu’investir dans l’éducation des jeunes découle des valeurs du Groupe Currimjee. « Lors de nos rencontres avec les membres des conseils de villages du Sud, nous avons trouvé que nous pouvons aider à l’émancipation des habitants de ces villages. Nous pensons que contribuer à l’éducation de ces habitants les aidera à prospérer dans leurs vies. C’est une des valeurs du Currimjee Foundation – nous engager afin que les Mauriciens puissent jouir de l’éducation et ainsi progresser dans leur vie » a-t-il déclaré.
Dinesh Burrenchobay a aussi soutenu que lorsque le Chaland Hôtel, un projet du Groupe Currimjee, sera en opération les habitants de la région du Sud auront beaucoup d’opportunités et qu’il est impératif qu’ils se préparent à cela. Il a annoncé un événement qui vise à expliquer les nouveaux métiers le l’hôtellerie afin que les habitants de villages avoisinants puissent avoir une meilleure idée des besoins de ce secteur.
Dans la même foulée, Dinesh Burrenchobay a tenu à faire ressortir que toutes les procédures ont été minutieusement suivies pour le projet Le Chaland Hôtel. «Nous respectons scrupuleusement nos engagements en faveur de la protection de l’environnement. Toutes les précautions ont été prises, nous avons reconstruit le centre de formation du National Coast Guard ; investi dans la construction d’une route de 1.3 kilomètres qui mènera à la plage de La Cambuse avec toutes les facilités, sans oublier la construction d’un poste de surveillance du NCG pour la sécurité des usagers», a-t-il ajouté.
Rakesh Foolchand, président du conseil du village de Camp Carol se réjouit de cette initiative du Groupe Currimjee. « Notre village compte environ 3 200 habitants, la plupart des petits planteurs et des pêcheurs. Cette formation en informatique sera très bénéfique pour les jeunes du village et cela les aidera à trouver plus facilement du travail dans le futur. Nous espérons que d’autres séances de formation de ce genre se tiendront dans le futur, » a-t-il déclaré.
Opinion partagé par Sabeer Abdool, président du conseil du village de Plaine Magnien. « Nous avons plusieurs compagnies importantes dans la région, mais il n’y a eu qu’une seule compagnie, en l’occurrence du Groupe Currimjee, qui s’est intéressé à la formation de nos jeunes, » a-t-il ajouté.
Shafeek Nojib, CSR Manager de Currimjee Foundation, a souligné que le Groupe Currimjee accorde une très grande importance à l’éducation et à la formation. « Notre but, outre l’émancipation des Mauriciens par rapport à l’éducation, vise à ce qu’ils gagnent leurs vies honnêtement et en toute dignité, » a-t-il déclaré. Outre l’education, la Currimjee Foundation est très active dans les domaines de la santé, de l’environnement et dans le combat contre la pauvreté.
Les 40 jeunes des villages de Plaine Magnien et de Camp Carol débuteront leur formation à partir du 16 novembre pour une durée de 5 semaines soit une fréquence de 3 heures trois fois la semaine. La NCB dispensera ces cours. A ce jour la NCB a procédé à la formation de plus de 200 000 mauriciens dans le IC3.