13E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN


G A S T R O N O M I E

Le chef Bhim de Dinarobin Beachcomber à l’honneur au Lausanne Palace & Spa

1er Juin 2017 - Du 03 au 14 mai dernier, la cuisine mauricienne était  à l’honneur au Lausanne Palace & Spa. L’établissement hôtelier suisse a accueilli Bhim Nunkoo, chef au Dinarobin Beachcomber, qui a proposé une escapade gourmande, exotique et métissée à la clientèle de l’hôtel.

Nunkoo, chef au Dinarobin Beachcomber, qui a proposé une escapade gourmande, exotique et métissée à la clientèle de l’hôtel.

Invité par le chef Edgar Bovier, chef Exécutif de l’hôtel Lausanne Palace & Spa, le chef Bhim Nunkoo a lors de cette quinzaine consacrée aux saveurs mauriciennes, fait la part belle aux produits locaux tels que la noix de coco, ou encore les brèdes pakchoy. Les clients ont ainsi eu l’occasion de goûter à divers mets tels que : Calamar farcie, sauce tomate à la créole, chutney noix de coco et pakchoy aux épices de l’Ile Maurice, Curry de bar, Christophine sautée aux gingembres, Purée de potiron et sauce rougaille et autres ont complété le menu.
Très fier de représenter le groupe Beachcomber Resorts & Hotels et l’hôtel Dinarobin Beachcomber à ce festival des saveurs, le chef Bhim a également initié les chefs de l’hôtel aux traditions culinaires mauriciennes, n’hésitant pas à adapter ses plats aux palais des convives. « Ce fut l’occasion pour moi de mettre en avant la richesse et les différentes saveurs de la cuisine locale. », explique cet artisan des fourneaux, qui compte 24 ans de service au sein du groupe.

Chez les Nunkoo la cuisine est une affaire de famille. «Je suis tombé dans la marmite depuis mon enfance. C’est grâce à ma maman que je me suis découvert une passion pour la cuisine.», se souvient le chef Bhim. C’est donc tout à fait naturellement qu’il s’inscrit à l’Ecole Hôtelière pour entamer des cours de cuisine après ses études secondaires. Par la suite c’est au Royal Palm Beachcomber Luxury qu’il fera ses premières armes, en 1993 où il travaillera aux côtés d’illustres chefs comme le chef étoilé Richard Ekkebus. « J’ai eu beaucoup de plaisir à travailler auprès du Chef Ekkebus. Je le considère comme mon mentor car il m’a transmis sa passion pour ce métier ainsi que son amour de l’art culinaire français. », soutient le chef Bhim.

Il travaillera au Royal Palm Beachcomber Luxury pendant sept ans avant d’intégrer le Dinarobin Beachcomber en 2000. Depuis 17 ans, le chef Bhim a l’occasion de mettre en pratique les techniques qu’il a apprises, notamment au sein des restaurants Saveurs des Iles et Umami. 
Le chef Bhim fait aujourd’hui partie de la brigade du restaurant L’Harmonie – le restaurant principale du Dinarobin Beachcomber. Avec ses collègues ils ont pour mission d’élaborer  de nouvelles recettes afin d’enrichir la carte du restaurant. Sa spécialité, les fusions. Il  marie des épices venues des quatre coins du monde avec des produits locaux. Un concept devenu sa marque de fabrique. Lors de son séjour en Lausanne, il a  concocté des recettes typiques de notre île. Ses vindaye, rougailles, curry ou encore des daubes, ont transporté les clients du Lausanne Palace & Spa. « Je remercie chaleureusement le Lausanne Palace pour cette fabuleuse aventure. Echanger et mettre en avant l’art culinaire mauricien avec ces chefs était un véritable honneur ! », souligne-t-il.