15E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN


O C E A N. I N D I E N

Les Seychelles dote  ses principaux marchés touristiques d’un statut spécial

12 Septembre 2020 - Afin de donner plus de confiance aux partenaires touristiques des ses principaux pays émetteurs les  Seychelles ont décidé d'accorder un statut spécial à un groupe de sept pays. L'initiative, qui entrera en vigueur le 1er octobre 2020, inclura les principaux pays émetteurs, à savoir le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, l'Italie, la Suisse, l'Autriche et les Émirats Arabes Unis.

La décision a été prise par le groupe de travail sur le tourisme, un comité présidé par le ministre Didier Dogley, ministre du tourisme, de l'aviation civile, des ports et de la marine, chargé de superviser toutes les questions relatives à la réouverture de la destination pendant cette période dominée par la pandémie de Covid-19.
Cette initiative vise à donner plus de confiance aux visiteurs venant de ces pays sélectionnés et à les rassurer sur le fait que même si leur pays ne figure pas sur la liste des pays autorisés, ils pourront toujours se rendre aux Seychelles.

Dans le cadre de cette nouvelle initiative, les visiteurs seront toutefois autorisés à se rendre aux Seychelles ; des mesures sanitaires plus strictes seront appliquées pour garantir la sécurité des visiteurs et de la population locale.
L'avis, qui sera publié d'ici le 18 septembre 2020, confirmera l'autorisation pour les visiteurs de pays distincts considérés comme des marchés de premier ordre pour la destination de voyager dans des conditions spéciales si leur pays de départ ne figure pas sur la liste des pays autorisés à entrer aux Seychelles.


"C'est notamment le cas lorsque le nombre de cas de Covid-19 dans leur pays de résidence atteint un pic ou connaît une augmentation rapide. Dans des circonstances normales, lorsque cela se produit et que le nombre de cas dépasse un seuil particulier, les visiteurs de ces pays n'auraient pas été autorisés à se rendre aux Seychelles", a déclaré le ministre.

Le ministre Didier Dogley a en outre informé que la décision a été prise sur la base de l'évaluation des performances du pays depuis le 1er juin 2020, date à laquelle les Seychelles ont supprimé les restrictions au voyage aérien pour cette destination.

"Notre performance en tant que petit pays gérant l'arrivée de visiteurs depuis le 1er juin 2020 a été un succès. Nous avons pu ouvrir nos frontières aux visiteurs étrangers et réactiver notre industrie du tourisme de manière significative, avec un certain degré de confiance, tout en atteignant notre objectif premier de protéger notre population locale contre le Covid-19. L'octroi d'un statut spécial à nos principaux pays sources de marché est d'une importance vitale pour assurer la continuité pendant une période de grande instabilité",
a déclaré le ministre Dogley.

 
Parmi les autres conditions préalables importantes pour se rendre aux Seychelles à partir des pays sélectionnés, il y aura celle qui précède le départ de leur pays d'origine ; les visiteurs devront présenter un certificat de test PCR négatif d'un laboratoire accrédité effectué dans les 48 heures suivant leur départ. En outre, ils devront disposer d'une assurance voyage valide avec une couverture médicale complète pour la durée de leur séjour.

Des hôtels désignés et d'autres formes d'hébergement dotés des installations et des commodités appropriées seront autorisés à accueillir ces visiteurs pendant les 5 premiers jours de leur visite. Pendant toute cette période, ils devront rester dans les locaux de l'hôtel.

Le 5e jour, les visiteurs seront soumis à un autre test PCR Covid-19, et si leur test est négatif, ils seront autorisés à continuer à profiter de leurs vacances comme ils l'auraient fait normalement. Si les résultats du test sont positifs, le visiteur en question devra séjourner dans un hôtel désigné pour la sécurité des séjours jusqu'à ce qu'il soit autorisé par l'Autorité de santé publique des Seychelles. Le test sera gratuit.

Le président du groupe de travail a expliqué que pour ces marchés sélectionnés, les seuls cas où les visiteurs ne seront pas autorisés à entrer sont ceux où la situation dans ce pays particulier est considérée comme hors de contrôle et où le risque est donc trop élevé.

Les mesures et procédures supplémentaires fixées par la PHA, qui sont susceptibles d'être modifiées, peuvent être consultées dans l'avis disponible sur les sites web du ministère du tourisme et du ministère de la santé, qui seront tenus à jour.