15E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN


T O U R I S M E

Les arrivées touristiques frôlent 1,4 million en 2018

22 Janvier 2019 - L’île Maurice est passée à côté d’un nouveau record l’année dernière. À 713 de touristes près, la destination mauricienne aurait, en effet, atteint un nouveau palier record en 2018. Les principaux marchés européens sont en croissance. À l’opposé, l’Inde cale alors que la Chine poursuit sa chute. Sur l’année, les arrivées ont connu une amélioration de 4.3% pour passer à 1,399,287.

Les arrivées touristiques frôlent 1,4 million en 2018

L’île Maurice est passée à côté d’un nouveau record l’année dernière. À 713 de touristes près, la destination mauricienne aurait, en effet, atteint un nouveau palier record en 2018. Les principaux marchés européens sont en croissance. À l’opposé, l’Inde cale alors que la Chine poursuit sa chute. Sur l’année, les arrivées ont connu une amélioration de 4.3% pour passer à…1,399,287.

Sans surprise la France demeure le marché de référence de l’industrie touristique de l’île Maurice. Sur chaque groupe de 1 000 visiteurs ayant foulé le sol mauricien l’année dernière, on retrouve 201 touristes venant de la France.

La Grrande-Bretagne conforte et consolide sa position de deuxième principale marché. Grâce à une meilleure connexion aérienne, deux marchés poursuivent leur progression. L’Allemagne connaît une croissance à double chiffre, consolidant sa quatrième place. L’Italie maintient le rythme.
L’Afrique du Sud, un des plus importants marchés régionaux de l’île Maurice , a doublé sa croissance de l’année dernière, passant de 7% à 14.2%.
L’Europe a contribué à hauteur de 58.9% du nombre de visiteurs l’année dernière. Sa croissance relative à l’année dernière est de 5.6% (supérieure à l’ensemble de l’industrie). Les données démontrent aussi que les percées tant souhaitées et attendues dans divers marchés en Asie tardent à se concrétiser pour des raisons allant de la connectivité aux exigences de la clientèle.

Les douze mois de l’année se divisent en deux saisons. La haute saison dure, traditionnellement du mois d’octobre à celui de mars (débordant des fois sur avril). Et la période d’avril à septembre se résume à des arrivées moindres. Cependant, cette notion de haute/basse saison semble se dissiper avec un nombre de touristes supérieur à 100 000 dans trois des six mois.