15E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN

Jean-Baptiste Bissonnet est amoureux de l’île Maurice depuis des années
Jean-Baptiste Bissonnet est amoureux de l’île Maurice depuis des années

P R O D U I T S

Les produits d’exception de Reynaud les Halles : Les Boucheries Nivernaises, l’excellence à la française !

17 Novembre 2020 - Exceptionnel. Il n’y a pas d’autres mots pour qualifier les produits des « Boucheries Nivernaises », une des marques phares que distribue, à l’île Maurice, Reynaud les Halles. Fournisseurs de l’Élysée depuis 50 ans, les « Boucheries Nivernaises », où les garçons sont bouchers de père en fils depuis Napoléon III, sont une réussite gustative à la française. L’excellence de ces produits explique son succès.

Un lien fort avec l’île Maurice
Ce que l’on ne sait pas c’est que la famille Bissonnet a un lien fort avec l’île Maurice. Dominique Grel, le Managing Director de « Reynaud les Halles », raconte:  «  Ma relation avec les Boucheries Nivernaises est une histoire d’amitié plus qu’une histoire de business. Jean-Baptiste Bissonnet est amoureux de l’île Maurice depuis des années, grâce à son père, Bernard, un habitué du Royal Palm. Bernard Bissonet n’avait, pourtant, jamais vu la viande des Boucheries Nivernaises sur sa table ici !
 
On s’est rencontré, Jean-Baptiste et moi à l’époque où je travaillais chez Constance, on s’est immédiatement entendu. Non seulement c’est un super professionnel , c’est quelqu’un qui aime la vie, un fin connaisseur qui a le goût de l’esthétique. C’est un passionné qui parle de ses viandes comme un sommelier parlerait de ses vins.
 
Un jour il m’aborde et me dit : Dominique tu ne veux pas me faire plaisir ? Tu ne pourrais pas faire la surprise à mon père de faire livrer, au moment où il est en séjour au Royal Palm, de la viande des Boucheries Nivernaises ? J’ai donc fait rentrer de la viande des Boucheries Nivernaises et on a fait la surprise à son père, qui a été bien entendu hyperému de voir sa viande, pour la première fois, sur une table mauricienne.
 
De fil en aiguille, comme j’avais aussi des demandes des connaisseurs à Maurice, des Mauriciens et des expats, j’ai commencé aussi à travailler avec les Boucheries Nivernaises, sur des petits volumes pour faire plaisir à ceux et celles qui cherchaient des produits d’exception.»
 

La rencontre de l’Art et de l’Artisanat
Les Boucheries Nivernaises – qui comptent pas moins de 200 salariés défendent, de la découpe à l'assiette, la gastronomie française. Ils fournissent les hôtels de luxe parisiens, le Palais présidentiel de l’Élysée, les restaurants gastronomiques, étoilés et bistronomiques, ainsi que tous les amateurs de viandes fines afin de permettre la rencontre de l'art et de l'artisanat.
 
• Les produits ? 
L’excellence et la régularité sont les dénominateurs communs de l’ensemble des produits : bœufs, veaux, agneaux, volailles, triperies, charcuteries… De France comme de provenance étrangère, parmi lesquels on retrouve des produits d’exceptions (célèbres races de bœuf françaises, agneau label Rouge du Quercy, poulet de Bresse, porc noir de Bigorre, porc label rouge du sud-ouest, Simmental allemande, Irish Angus, Black Angus US, porc Bellota… ) .
 
• L’expédition ?
Les Boucheries Nivernaises exportent des produits frais (papier boucher ou sous - vide) comme congelés selon le choix et les besoins du client. Toujours dans un souci d’optimisation des délais de consommation, ils livrent directement sur les quais du transporteur du client en France pour départ vers l’étranger.
 
• La préparation ? :
Les Boucheries Nivernaises commercialisent aussi bien des viandes en muscle qu’en piécées selon la préférence de chacun. Une offre halal de prestige est également disponible.
 
• La maturation ?
 

Les Boucheries Nivernaises proposent des viandes de 24 jours de maturation en moyenne (incluse dans le prix) avec possibilité de s’adapter aux souhaits de leurs clients pour prolonger ce délai. Les produits des races françaises d’exception inclut celle de Normandie, qui est particulièrement célèbre pour son ambivalence: une vache laitière de qualité et une vache bouchère au goût très fin qui a la viande à la fois tendre, savoureuse et persillée, tout comme l’Aubrac et la Salers qui  elles sont intenses et accentuent les saveurs.