Marie - Angèle Armand, directrice de Concorde.
 


T O U R I S M E

22 Juin 2016 - L’industrie touristique mauricienne doit aussi son succès au travail méticuleux, précieux, minutieux et passionné de milliers de femmes. Dans cette nouvelle rubrique « Ile Maurice Tourisme » va rendre, sur une base hebdomadaire, hommage à ces milliers de femmes qui, dans l’ombre ou dans la lumière, façonnent elles aussi l’industrie-phare de l’île Maurice.  Notre  invitée de la semaine est Marie - Angèle Armand, directrice de Concorde.

1. En quoi consiste votre métier ?


Je suis la directrice de Concorde , qui  opére depuis 46 ans comme agence réceptive et agence de voyage. Pour faire simple , je suis un vendeur de rêve, ce qui s'applique à ses deux corps de métiers que je vais vous décliner succinctement .

L'agent de voyage a pour mission de transformer  le rêve  du client en une réalité dans la mesure du possible . Quant à la deuxième corde à mon arc, le défi quotidien est de faire que le touriste soit si charmé par notre île qu'il songe déjà à y revenir  pour ses prochaines vacances tant  il aura été satisfait par la qualité de nos prestations . Évidemment, ce n'est pas une mince affaire dans le réel , mais avec la compétence et l'efficacité de nos équipes, nous veillons au grain pour atteindre ces objectifs fixés.

2. Pourquoi avoir choisi le tourisme ?
Tout d'abord, je dois vous dire que j'ai de la chance de travailler dans un secteur qui me passionne. Je suis tombée dans cette marmite très jeune. Force est de constater que cela m'a tout de suite plu. J'ai vite compris que l'île Maurice est un endroit  fabuleux où il fait bon vivre pourvu qu'on  puisse s'évader de temps en temps. Dans ce métier , on a le bonheur de côtoyer des gens de différentes cultures et nationalités chaque jour. Cela apporte un épanouissement indéniable et une perspective plus grande.


3. Quel est votre parcours professionnel  ?

J'ai  débuté comme guide touristique . Pendant 6 ans j'ai fait découvrir mon île à des milliers  de visiteurs ; ce qui m'a permis d'apprécier tous les recoins de cette belle île. Sa végétation luxuriante, ses impressionnantes chaînes  de montagnes qui se désignent à l'horizon, sans compter ses plages idylliques  et son arrière pays pittoresque. J'ai successivement occupé les postes de  Conseillère  en Voyage , commerciale, responsable de l'équipe commerciale , puis responsable de marketing et j’ai gravi les échelons pour occuper depuis 2011 le poste de  directrice.


4. Quels sont les difficultés que vous rencontrez dans l'exercice de votre métier ?
Le monde du tourisme est souvent perçu comme un monde superficiel. Naviguer dans ce monde tout en préservant ses propres valeurs est un défi quotidien. Nous avons aussi à composer avec certains acteurs qui ne font pas honneur à la destination. Par ailleurs, il nous faut surtout rester vigilant car la concurrence des autres destinations touristiques est omniprésente et très souvent plus abordables.


5. Quels conseils donneriez vous à quelqu'un qui voudrait faire la même carrière que vous?

Passion, rigueur et une grande disponibilité sont quelques ingrédients nécessaires pour ce métier. Il faut surtout et avant tout y mettre du cœur, beaucoup de cœur…