13E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN

Paul Wesselingh en démonstration lors du cocktail inaugural
Paul Wesselingh en démonstration lors du cocktail inaugural

MCB TOUR CHAMPIONSHIP 2015

Paul Wesselingh: « Je vais essayer de réaliser une troisième victoire consécutive»

9 Décembre 2015 - Dernier évènement du calendrier de l’Eu- ropean Senior Tour, le MCB Tour Cham- pionship se tiendra du 11 au 13 décembre sur le parcours de golf du Legend à Constance Belle-Mare Plage. A cette occasion, un An- glais a l’opportunité d’écrire une belle page de l’histoire de cette compétition. Il s’agit de Paul Wesselingh, vainqueur en 2013 et 2014, qui revient à Maurice avec comme seul objec- tif, être le premier golfeur à remporter trois fois de suite ce MCB Tour Championship. Il nous livre ses impressions, ainsi que la clé qui pourrait le mener vers cet exploit sur les greens mauriciens.

Après  vos  deuxvictoires consécutives dans le Championnat du MCB Tour, comment abordez-vous cette édi- tion ?
De la même façon que les autres fois, c’est-à-dire m’en tenir à mon plan de jeu et essayer de jouer sur mes forces. L'un des principaux points forts de mon jeu est ma précision, et vous devez être précis sur le tee de Belle-Mare Plage,
car c’est un parcours très serré. Puis, évidemment, quand vous arrivez sur les greens, vous devez très bien putter et c’est ce que j’ai réussi à faire les deux dernières années.

Est-ce que cela ajoute une pression particulière, sachant que vous serez l'homme à battre à nouveau cette année ?

Non, pas vraiment, les chances sont contre moi pour remporter ce tournoi à nouveau mais des choses plus étranges se sont produites et je vais donner mon  meilleur. J’adore l'endroit et j’aime le parcours qui est certainement mon style de terrain. Cela s’est démontré à travers mes résultats ces deux dernières années. Je me sens très à l'aise, donc
je ne peux pas attendre de revenir et d’essayer de réaliser une troisième victoire consécutive.

Comment a été votre saison jusqu'à présent ?
J’ai probablement essayé de trop jouer cette année et cela m’a coûté vers la fin. J’ai passé les six dernières semaines à voyager vers et depuis le Japon à jouer sur le tour là-bas et le décalage horaire a fait des ravages avec mon rythme
de sommeil. Je ne me souviens pas la dernière fois que j’ai eu une bonne nuit de sommeil ! Je n’ai pas eu la cohérence dont j’aurais aimé avoir, principalement parce que j’ai réalisé beaucoup de mauvais scores. J’ai joué dix tournois au Japon en plus de ceux en Europe, donc j’ai joué 23 fois dans la région cette année ce qui est probablement trop nombreux à mon âge - surtout si vous tenez compte de tous les voyages.

J’aime toujours la compétition mais finalement, ça affecte mon jeu, et très probablement ma santé aussi bien, donc je suis impatient d'avoir un temps d'arrêt après la semaine prochaine, et j’espère que je peux signer une autre victoire avant la fin.

Qui pourrait être en
mesure de vous empêcher
d’accrocher votre
troisième victoire sur le
parcours du Legend ?

Le niveau est si bon sur le Senior Tour que c’est un tournoi que quiconque peut gagner, mais si je devais choisir un favori alors je suppose que j’irai pour Colin [Montgomerie]. Il a eu deux saisons énormes sur le Senior Tour, et il a terminé je ne sais combien de fois dans le top 5 sur le Champions Tour cette année. Alors, il va être très dangereux
comme toujours.

l Enfin, quelle sera
la clé de la victoire cette
année ?

Jouer bien les neuf derniers trous est toujours la clé pour moi parce qu'il y a des trous très délicats. Le coup de départ du 12 est très difficile, car il y a de l'eau partout puis le coup d'approche est également très délicat. Le 13e est
également un trou difficile parce qu'il est un long par cinq de donc vous pouvez facilement vous retrouver en difficulté. Ensuite, le 14 est probablement le trou clé car le coup de départ est très serré. Il y a des arbres et de l'eau jusqu'à arriver au côté gauche du fairway donc vous devez garder la balle dans le milieu. Si vous pouvez réaliser le par sur
le 14 tous les jours, vous aurez probablement fait au moins un ou deux coups sur ce terrain. Si vous pouvez passer cette série de trous sans trop de dégâts, vous êtes sur la bonne voie.

Propos recueillis
par Olivier CHAPUISET
L'Express