15E ANNEE - PREMIER PORTAIL D'INFORMATIONS TOURISTIQUES DE L'OCEAN INDIEN


H O T E L L E R I E

Veranda Tamarin est né : Ça jazze à nouveau dans l’ouest !

14 Décembre 2018 - A l’ouest du renouveau ! Veranda Tamarin, qui succède – et de quelle manière – au mythique hôtel Tamarin, est entré, hier soir, de plain pied dans l’univers hôtelier mauricien. Inauguré par le CEO de VLH, François Eynaud, en présence du ministre du Tourisme, Anil Gayan, du président de l’AHRIM, Jean-Michel Pitot, de nombreux professionnel et de la famille au créateur des lieux, Veranda Tamarin sera, à n’en point douter, le point focal de ce village qui désespérait d’avoir un hôtel digne de ce nom.

A l’ouest du renouveau ! Veranda Tamarin, qui succède – et de quelle manière – au mythique hôtel Tamarin, est entré, hier soir, de plain pied dans l’univers hôtelier mauricien. Inauguré par le CEO de VLH, François Eynaud, en présence du ministre du Tourisme, Anil Gayan, du président de l’AHRIM, Jean-Michel Pitot, de nombreux professionnel et de la famille au créateur des lieux, Veranda Tamarin sera, à n’en point douter, le point focal de ce village qui désespérait d’avoir un hôtel digne de ce nom.

Les pieds dans le sable, les oreilles plein de jazz et les planches surfant la vague : Veranda Tamarin – ne négligeons pas pour autant ses belles chambres et son offre culinaire – pourrait se résumer ainsi. Cet hôtel installé au sein de sa communauté – une partie est totalement ouverte d’ailleurs pour les outsiders – marque sans doute un aboutissement dans la quête des hôteliers locaux : ne pas de déconnecter de la destination et de sa population.

« Le souhait c’est que nos clients puissent vraiment vivre la destination comme ils le devraient. Et quoi de mieux que ce village de Tamarin, sa population accueillante, sa communauté de surfeurs ou sa plage qui sent bon l’île Maurice » souligne François Eynaud, fier de sa réalisation qui va encore plus « Deep into Mauritius ».

L’hôtel 3*+ Veranda Tamarin a rouvert ses portes pour le plaisir de ses fidèles clients avec un concept communautaire novateur ; ancré au cœur du village de Tamarin, cet hôtel pousse l’authenticité à un autre niveau avec un ancrage d’autant plus fort dans la vie locale.
180 invités, tour-opérateurs, réceptifs, partenaires locaux et officiels se sont retrouvés jeudi 13 décembre à Tamarin pour célébrer en musique la réouverture de l’hôtel mythique de l’ouest de l’Ile Maurice.
Lors de cette soirée conviviale qui reflète la simplicité des lieux et l’authenticité du village de Tamarin, les invités d’un bracelet de pieds coloré ont découvert le nouveau décor rustique-chic et la nouvelle atmosphère chaleureuse de ce lieu de bohème, de surf et de musique initialement inauguré en 1970.

Les espaces communs aux murs sublimés de fresques réalisées par des artistes locaux (Kim Siew et le collectif Lakaz d’Art et David Lagesse), la nouvelle scène du bar Crazy Fish, le rooftop bar View à la vue imprenable sur la baie de Tamarin et ses vagues, le Wash Baz, lieu de partage singulier dans l’hôtel entre machines à laver le linge et babyfoot ainsi que le Boma où se déroulent les fameuses cérémonies du “tir traka”, confèrent à l’hôtel son identité décalé mais affirmé.
 L’architecte mauricien Jean-Philippe Piat et la décoratrice Paule de Romeuf ont travaillé de concert pour intégrer des éléments marquants de l’ancien Hotel Tamarin pour faire vivre l’esprit des lieux. Veranda Tamarin se veut être « la baz » pour les habitants de l’ouest et les amoureux de la Baie.

Une belle programmation hebdomadaire sera l’occasion pour les clients de l’hôtel et les Mauriciens de partager la musique. Premier rendez-vous pour les puristes du Jazz samedi 15 décembre sur la nouvelle scène du Crazy Fish : le célèbre Alain Brunet et sa formation Akpé Motion, avec Philippe Thomas et son quintet en première partie.